ROYAL-DESCENT ™


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1st cour de l'année [Tous]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alekseï Kolima

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/07/2009
Crédits. : Nickel Fuego

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR:
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: 1st cour de l'année [Tous]   Sam 2 Jan - 21:18

L'amphithéâtre n'avait plus ouvert ses portes depuis la fin des cours au printemps dernier. Pourtant, il restait tel qu'il avait été laissé, propre, magnifique, à l'acoustique exceptionnelle. La porte s'ouvrit, on pouvait y voir les immenses gradins semblable à ceux où l'on pouvait s'assoir dans les terrains de foot ou de basket du monde entier. D'ailleurs, sa forme rappelait un terrain et il n'avait pas à rougir face à ses rivaux sportifs aux vues de sa taille qui avoisinait le gigantisme. Ainsi, chaque gradin bénéficiait des instruments de musique que chaque étudiant avait laissés lors de la fermeture de l'école. Ainsi l'on pouvait voir les violons de Michael Behr et d'Estrella Delfino Gonzales posés dans un coin, l'immense piano à queue blanc d'Amy Evan Wood cinq gradins plus haut et la guitare de Tom Grace Miller trois gradins en contrebas.
Au centre de cet amphithéâtre musical, siégeait le bureau du professeur de musique symbolisé par l'immense harpe qu'avait laissé Jenna Carter avant de quitter les lieux et de choisir d'élever son enfant à Seattle, aux Etats-Unis. Elle avait, avant son départ soigneusement choisie qui serait à-même de la remplacer et avait donné des consignes précise à The Queen, cette dernière n'avait d'ailleurs été que trop surprise par les directives de l'ancienne professeur de musique.
Cependant, la Grande Reine aimée et respectée de certains et effrayante et agaçante pour d'autres avait fait son choix, avait suivit les volontés de Jenna et, après un long moment d'attente, avait finalement choisit un homme, le seul dans la liste de Jenna, pour la remplacer, en la personne d'Alekseï Kolima, un homme du froid, un sibérien à l'accent plus russe que tous les moskovites réunis sur la place rouge. Un sibérien élevé dans la culture russe mais aussi chinoise et baigné dans les influences rock et pop australiennes par son meilleur amis qui lui remplaçait le professeur d'économie, le mari de Jenna Carter qui continuait d'enseigner mais à Seattle à présent.
Et c'est ainsi que j'entrai dans ce qui serait ma classe, mon amphithéâtre où j'enseignerai ma passion à des jeunes princes et princesses qui se devaient d'être ouvert à toute formes d'art.
Je n'avais jouer de Harpe et, contrairement à Jenna, j'étais adepte du lusheng, un instrument à vent d'origine chinoise au son très particulier. J'avançais parmi les gradins où je remarquais qu'ici, au Highland Castle chaque instrument était gravé à l'or fin du nom de son propriétaire. Ainsi, je pouvais sentir sous le bout de mes doigts les initiales d'Arielle Reeser Tal tandis qu'à certains endroit, des emplacements se trouvaient vierge de tout instrument. Probablement ceux des anciens quatrième années qui chaque années abandonnaient les lieux et reprenaient leurs instruments et tout ce qui leurs appartenaient. Aussi, ce serait la première fois que je donnerai les instruments aux première années. Un moment excitant selon Jenna que j'avais eu au téléphone juste avant mon entrée dans l'amphithéâtre.
J'avançais à présent près du grand orgue monumental où je me devais de jouer à chaque début de cours pour annoncer l'ouverture des portes de l'amphi et faire rentrer tous les élèves qui devaient assister au cour. Assis face au bel instrument, je jouais des orgues, elles s'amusaient à résonner dans tout le château, amenant avec elles le grand retour de l'amphithéâtre et le début d'une ère nouvelle, la mienne.
"- C'est l'heure !" Dis-je, reprenant mon Lusheng en main et m'approchant de la harpe ou Jenna m'avait laisser quelque consigne sur certains étudiants. Ainsi, je pouvais y lire que Tom Grace Miller était un illuminé, un passionné, un artiste en musique, que lui et Michael Behr étaient les majors de la promotion en musique dans leurs années respectives. D'ailleurs ce Michael qui selon Jenna était tout aussi illuminé, artiste et passionné que Tom. Je pouvais aussi voir qu'Arielle Reeser Tal n'aimait pas réellement la musique et qu'il fallait sans cesse booster la demoiselle pour qu'elle parvienne à déchiffrer une partition.
Enfin, j'apercevais une notification personnelle à propos de Johanna Philopator. Selon Jenna, la jeune femme qui à présent serait en 3eme année était charmante et appréciait généralement les cours de musique et était très ouverte d'esprit à cette matière.
Je m'asseyais sur le tabouret près de la harpe, le lusheng serré entre les jambes, angoissé, terrifié mais aussi excité par cette nouvelle aventure que serait l'enseignement de la musique à l'élite de ce monde.
Déjà les étudiants de toutes les années confondues entraient aux comptes gouttes dans l'amphithéâtre. La plupart heureux de retrouver leurs instruments qu'ils n'avaient pas revu de tout l'Eté et les autres, les premières années qui restaient perdu, assis à attendre de voir ce qui pourrait bien se passer pour eux cette année.



[HJ : Edit : COMPREHENSION : Pour une meilleure compréhension et lecture dans le cour de musique, un système de roulement doit être mis en place.
Aussi, chaque personne devra parler dans l'ordre où leurs premier message dans le cour apparaissent, soi :
Le premier à parler sera donc le prof de musique, puis Lucinda, puis Johanna, puis Oksana, puis Michael, puis Estrella, puis Arielle, puis Shereen, puis Lorella, puis Cathleen.
Nous attendons les autres.

Si en deux jours, aucune réponse n'est fait, on passe le tour de l'absent et on passe au prochain sur la liste.

Aussi, toute personne ayant posté une première fois ne doit plus posté ici pour le moment.
Voila, en espérant que tout soi clair.
Amicalement,
La Team

PS : Ce message sera supprimé à la fin du premier tour de parole quand le professeur de musique reprendra la parole.
Pour les membres n'ayant pas encore posté, continuez à répondre au sujet en faisant abstraction de ce message]

_________________


• WOULDN'T IT BE NICE • Wouldn't it be nice if we were older
Then we wouldn't have to wait so long
And wouldn't it be nice to live together
In the kind of world where we belong •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucinda N. Thurinor
    Lucinda - Je jure que si tu m'appelais

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 01/01/2010
Crédits. : (c) Mimi

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Troisième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 0:34

Lucinda Nephtys Thurinor se réveilla ce matin-là sans réelles convictions ni même motivations. En effet, la belle héritière égyptienne aurait bien dormi plus longtemps que cela ne lui était possible. Elle avait encore environ vingt minutes alors elle eut envie de traîner dans son lit. Elle se tourna de l'autre côté du mur afin que la lumière que sa meilleure amie et colocataire avait "gentiment" allumé ne lui brouille plus le regard. Lucy ferma paisiblement ses yeux et il n'était pas certain qu'elle ne se rendorme pas. Elle aurait été crevée mais elle en avait envie. Certes, arriver en retard à son premier cours de l'année est loin d'être exemplaire mais la flemme avait envahi la jeune Thurinor. Elle ne put succomber à son envie de dormir davantage puisqu'elle se prit un oreiller en pleine figure qui lui venait... de Johanna bien sûr. Elle adorait sa meilleure amie qui savait tout de sa vie mais il arrivait parfois qu'elle l'irrite fortement, surtout de bon matin.

♣️ Purée mais Johanna, t'abuses... Tu es du genre à être réveillée en avance, tant mieux pour toi mais je te demanderais de me foutre la paix et de me laisser dormir quand j'en ai envie. Non mais c'est pas possible, ronchonna-t-elle.

Miss Philopator ne lâcha pas l'affaire malgré le saut d'humeur de Lucinda. A vrai dire, elle avait l'occasion d'y être habituée surtout depuis qu'elles étudiaient toutes deux dans le même établissement, c'est-à-dire Highland Castle. Sa meilleure amie se jeta sauvagement sur son lit et Lucy sentit la colère monter en elle. Toutefois, elle n'avait pas envie de se brouiller avec Johanna. Elle tenta de respirer calmement pour que la colère s'apaise. Elle reprit donc ses esprits et dit à Aligator, petit surnom qu'elle donnait à Johanna.

♣️ Bon ça va, tu as gagné. D'ailleurs, j'en ai marre, tu gagnes toujours parce que tu sais parfaitement que je vais céder pour ne pas me disputer avec toi. Tu abuses toujours de mes faiblesses, meilleure amie indigne, lança-t-elle avant de pousser sa couette en faisant tomber Johanna du lit.

Les deux jeunes femmes se regardèrent et pouffèrent de rire. Cela devenait habituel entre elles. Elles se battirent avec sympathie pour aller à la douche et pour une fois, Lucy gagna son tour en première. Triomphante, elle partit dans la salle de bain avec la tenue qu'elle avait décidé de porter aujourd'hui. Elle prit sa douche avec plaisir et se sècha habilement. Elle essora ses cheveux du mieux qu'elle put et ils furent presque secs. Nephtys sortit finalement de la salle de bain après avoir démêlé ses cheveux et après avoir enfilé une robe d'un beige clair qui faisait ressortir son léger bronzage. Il valait mieux qu'elle sorte vite puisque Johanna tambourinait à la porte. Ridicule, Lucy avait pourtant l'impression d'avoir fait vite. Joh' lui scanda alors qu'elle avait envie d'être en avance devant la salle de classe. Lucy dans toute sa splendeur soupira et se laissa tomber sur son lit.

*Mais qu'est-ce qu'elle a à toujours vouloir arriver avant. On va passer pour des faux-culs de service. Bon, elle a de la chance que je tienne à elle la future Pharaonne*

Johanna sortit en un coup de vent et Lucinda ne comprit pas comment elle avait eu le temps de se laver. Bref, elle n'y prêta pas attention et saisit son sac posé contre sa table de nuit pour le poser à son épaule.

♣️ Je croyais que t'étais pressée. Me regarde pas comme ça avec ton air étonné. Tu as de la chance d'avoir une amie qui fait ce que tu veux. Allez, je blague, on y va.

Johanna avait finalement fini par la motiver dis donc. Il fallait qu'elle en profite car cela n'arriverait probablement pas souvent. Elles arrivèrent toutes deux devant la salle de cours. Lucy regarda sa montre. Il restait dix minutes avant le début du cours, qu'allait-elle donc faire en attendant ? Aucune idée. Elle s'affala par terre adossée au mur et croisa ses jambes. Cette posture symbolisait son ennui mais en même temps, son impatience d'entrer pour ne plus avoir à poirauter. Elle entendit au bout de quelques minutes la musique qui symbolisait le début du cours. Elle entra dans le chahut avec ses camarades dans la salle. Elle voulut se placer vers le fond mais Johanna, comme d'habitude, voulait se mettre au plus près. Ah qu'est-ce qu'elle n'aimait pas cela. Elle la suivit finalement et s'asseya. Elle regarda le professeur de haut en bas et donna un coup de coude à Johanna. Elle se mit à lui chuchoter.

♣️ Ils ont bien fait de changer le professeur. Celui-ci est beaucoup plus canon. Ce doit être du au fait qu'il est un homme, balança-t-elle avant de rire.

Le prof les regarda un instant et elle se stoppa net. Il valait mieux qu'il ait une bonne impression d'elle plutôt qu'une mauvaise dès le premier jour.

_________________
      Quand ma tête me dit
      Le contraire de mon coeur
      Quand mes mains se souviennent
      De ces moments si forts
      Et quand je me surprends
      A parler de toi
      Je n'ai qu'une envie
      Te garder près de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna I. Philopator
Tout sera stratagème...
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 26
Crédits. : Acide Edulcoré

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Troisième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 1:21

Comma à son habitude, la belle egyptienne se leva avec une bonne heure d'avance sur son meilleur ami... Le Soleil !!! Johanna balança ses couvertures au pied de son lit et se leva en jettant à travers sa fenêtre un regard critique vers le monde qui était encore endormi... Quoi ?!!! Mais non elle n'est pas folle !!! Elle est seulement prévoyante. Elle ne voulait pas arriver en retard à son premier cours de l'année !!! Et puis d'abord la demoiselle a un très bon argument pour se lever avant le lever du jour... Vous voulez savoir ? Et bien voici : L'Egyptienne adore le lever du soleil donc elle se lève tous les jours pour le voir pointer le bout de son museau.. Mais comme Marcel semble fâché avec l'Irlande et qu'il ne se montre que très peu de temps et vu que la demoiselle adore le soleil et que c'est le seul reconfort qu'elle trouve dans ses moments de déprime.. Oui parce que Johanna déprime... C'est triste ? Je sais mais la pauvre fille ! Elle ne supporte pas le mauvais temps et elle n'a que cela ici. Elle ne supporte pas de ne pas être en contact son peuple et il faut dire que les Irlandais... Ben sont irlandais quoi ! Après avoir regarder son meilleur ami, le soleil, se lever et qu ele blues du chat qui déprime fut passer, la demoiselle, se décida à aller rendre une visite de courtoisie à sa meilleure amie. Elle y alla très doucement sachant que même s'il n'y avait pas de marmotte en Egypte, son amie la faisait très bien et qu'elle s'énervait vite de bon matin. Appuyer contre le montant de la porte la demoiselle se tatait l'esprit. Elle se demandait si elle serait gentille ou si elle deviendrait un tantiné sadique. Philopator en fin stratège retourna dans sa chambre....

Vous pensez qu'elle la laissera tranquille ? Détropez vous ! La demoiselle alla chercher son oreiller le tapota légèrement et revient à la porte de la chambre de sa meilleure amie. Johanna abattit sa carte maitresse et lança son oreiller sur la tpete de sa colocataire. Elle la vit faire un bon et lui lancer un regard noir et lui dire qu'elle était un tantiné un peu chiante. Johanna, leva son poing en l'air et lança d'un air tromphant :

-Je suis venue, j'ai vu, j'ai vaincu... la marmotte !!! Veni, Vidi... Vinci !!!!

C'est en riant qu'elle sauta sur le lit de son amie et se mit à sautiller pour le bouger dans tout les sens. Johanna est sadique me direz-vous ? Bien sur que non ! comme je l'ai dit plus haut Johanna est une fille prévoyante. Elle sait très bien que son amie mettra cent ans pour se préparer mais surtout qu'elle mettra des siècles pour se lever de son plumard !!! Il fallait s'y prendre tôt pour lever la Thurinor moi je vous le dis !!!! Enfin Johanna se rendit compte qu'elle avait peut être, et j'ai bien dit peut être, un tout tout petit peu exagérer en la réveillant ainsi. Mais comme on dit, avec des si et des peut être on referait le monde alors hop ! Debout zou !!! Johanna prenait un air triomphant quand Lucinda lui dit qu'elle se levait mais elle aurait du se méfier du complot qui se tramait dans son dos... Oui elle n'a jamais su déjouer les complots !!! Mais là quand même, elle aurait pu s'en douter mais hop ! En deux temps trois mouvements la demoiselle Philopator se retrouvait les quatres phares en l'air et elle se releva sous les injures qui étaient sous formes de rires. C'était, cette fois-ci, Lucinda qui était venue, qui avait vu et qui avait vaincu et Veni, Vidi et tout le tantoin !!! Elle lui fit :

C'est déloyal. Moi tu sais bien que je te réveille tous les matins. Tu ne sais pas commentmais tu sais que je te réveille alors que moi je savais pas que tu me jetterais au sol....

Elle rit avec sa meilleure amie et puis un nouveau combat s'engagea entre elle.... La place de la salle de bain était à prendre et il fallait décider qui allait prendre cette première place.. Après moultes débats bien mouvementé, la jolie brune décida dans un geste chevaleresque de laisser la première place à sa meilleure amie.. Bon d'accord, vous voulez la vérité ? Johanna à perdu elle a été vaincu encore une fois et donc laissa la place à son amie; ça y est ! Vous êtes content ? Bref, le temps que Johanna s'occupait d'elle... Et dieu sait que la Thurinor met trois tonnes de temps à se faire belle, Joh' s'affaira à des tâches un peu plus simple. Elle ouvrit en grand sa chambre pour faire entrer de l'air pur, fit de même pour celle de Lucy et passa même un coup de balais.. Qu'elle est gentille cette princesse !!!! Mais bon, sa patience avait ses limites et après avoir attendut quand même trois quart d'heures elle alla tambouriner à la porte de la salle de bain en sommant son amie de sortir en ces propos :

Lucinda Nephtys Thurinor, sort tes fesses de la salle de bain on va être en retard !!! Grouille toi !!!!

D'accord pas très élégant pour une future reine mais ça a fait son effet vu que Lucy se décida à laisser enfin la place à son amie. En seulement un quart d'heure comme quoi c'ets possible, Johanna sortit de la salle de bain prête. Elle avait une robe dorée ouverte légèrement au niveau des jambes et ses cheveux étaient ramené à la va vite en hauteur mais cela donnait un eptit air sérieux à la princesse. Elle prit son sac et après avoir fait les ros yeux à sa meilleure amie, elles partirent, ENFIN !!!, vers le premier cours de l'année.

Arrivée devant la salle, Johanna était toute excitée. Il lui tardait de voir le nouveau professeur et surtout de reprendre les cours de musique. La musique faisait partie intégrante de la demoiselle et tout le monde savait ou du moins Lucy savait que Joh' passait le plus clair de son temps à chanter et à danser. Elle vit son amie s'assoir mais elle, elle resta debout esquissant des pas de danse et fredonnant. Quand la musique retentiti, elle se dirigea dans la salle et vers le premier rang comme à son habitude. Joh ne regarda pas le nouveau prof intimidé par tout ce qui était nouveau et le professeur l'était. Elle grimaça et écouta son amie quand elle lui chucota. Johanna ouvrit de grands yeux qui foudroyèrent la belle Thurinor. Elle lui répondit sèchement :

Tait toi voyons ! Ne soit pas vulgaire !

Elle releva les yeux vers le professeur qui les regardaient et piqua du fard. Elle était mal à l'aise et du coup regrettait vraiment d'être venue au cours... Après tout elle aurait pu être malade... Mais pour couronner le tout, elle détourna la têe et regarda dehors en espérant surtout que personne ne lui parlerait pendant l'heure. Lucy du resentir le mal à l'aise de son amie car elle posa une main sur son bras mais cela ne suffit pas à la jolie brune pour qu'elle retourve son sourire habituel qu'elle avait au cours de musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Lishchynska
like crystal asteroids . ♥

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 25
Crédits. : Princess' @Bazzart

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Première Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 13:35

L'automne pointait le bout de son nez. Les cours reprenait peu à peu, nous étions à deux pas de l'automne. Cela se sentait ; les températures baissaient, les arbres majestueux du château perdaient leurs feuilles, le soleil se couchait de plus en plus tôt et il devenait rare que Oksana soit réveillée par les reflets de ce magnifique soleil le matin.
Ce matin là, Oksana se leva alors que le soleil n'était pas du tout levé. Il n'était que 6 heures et demi lorsque la belle Ukrainienne sortit de ses couettes. Elle alla vérifiée la chambre de sa colocataire qui dormait encore à points fermés. Oksana se décida donc à filer sous la douche. Elle mit le température à 43 degrés. Elle adorait prendre des douches chaudes, surtout les jours de cours. Elle sortit de la douche, enfila son peignoir brodé de ses initiales , chaussa ses chaussons de bain et mit une serviettes pour sécher ses longs cheveux bouclés. Elle se dirigea ensuite vers sa chambre où elle mit un temps à choisir sa tenue. Elle opta pour une jupe sage et droite, avec un chemisier en satin plutôt décolleté. Elle mit une paire de ballerines ; elle ne voulait pas rajouter à sa tenue quelque chose qui pourrait la faire passer pour aguicheuse, surtout qu'elle ne connaissait pas encore le prof de musique, son cours de la matinée. Pour finir, elle retourna dans la salle de bain pour sécher ses cheveux et se maquiller légèrement - elle finirait lorsqu'elle remonterait dans ses appartements après le petit déjeuner.
Elle descendit les escaliers vertigineux pour arriver dans la salle à manger. Elle prit son bol de café noir et des toasts grillés qu'elle tartina de beurre. Il était quasiment 8 heures, les cours commençaient à 8h30 et étaient communs,à toutes les années, du moins, celui de musique l'était.
Une fois son ventre rempli et prête à tenir jusque 13 heures, heure de la pause, Oksana remonta dans a chambre. Elle coiffa ses cheveux et finit de se maquiller. Malgré deux couches, son maquillage restait léger - une simple touche de poudre, un peu de blush, du mascara et un peu de gloss pour finir le tout. Elle mit ses bijoux - boucles d'oreille en diamants & bracelet assortis - et mit un peu de laque pour que ses cheveux tiennent. Voilà, elle était bel et bien décente.
Oksana portait un grand intérêt à la musique ; elle avait été baignée dans la musique classique pour découvrir par plus tard des influences pop/rock qui lui plaisaient beaucoup. Elle jouait du piano, savait manier une flûte traversière et jouer de la guitare. Elle passa les porte du grand amphithéâtre où le cours avait lieu vers 8h20. A son grand étonnement, il n'y avait pratiquement personne. Elle était un peu perdu, cherchait le professeur des yeux sans pourtant le trouver, bien trop distraite par l'immensité de la salle et la diversité des instruments....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Behr
~MISUNDERSTOOD don't let me be~
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 28
Crédits. : Nickel Fuego

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Quatrième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 14:53

Le soleil était bas dans le ciel mais se reflétait avec intensité sur les eaux du lacs qui renvoyaient les rayons chaleureux droit sur la grande baie vitrée du salon de la 1st room des 4eme année de l'aile sud, et droit sur mon visage après m'être endormis lamentablement devant un film et que Keanu, comme bien souvent pour se moquer, m'avait sagement bordé d'un plaid. J'en étais sur, très bientôt je retrouverai des photos et des vidéos de moi sur internet et pourrait remercier mon hawaien de colocataire qui me servait de meilleur pote. Et c'est donc ainsi, le soleil en pleine figure que je me réveillais, un sacré mal de tête et une douleur au coup proche du torticolis. Je me levais péniblement, et regardais l'heure, seulement 6h00, et déjà debout pour aller à un cour dont je n'étais même pas forcé d'assister dans la mesure où les 4eme années n'avaient plus qu'un cour, le cour de diplomatie et que les autres matières ne servaient plus qu'à leurs culture générale.

Titubant dans le salon, je parvenais difficilement dans la salle de bain où une bonne douche bien brûlante me ferait du bien. J'allumais l'eau et entrais sous la douche où je ressortais précipitamment en hurlant le nom de Keanu Lyalls qui comme à son habitude avait laissé l'eau plus que trop chaude, celle-ci dépassant les 50°C à présent ! Le dos rouge vif, à l'image des homards, je retournais sous l'eau après avoir baissé la température mais augmenter le débit pour couvrir les rires mesquins de l'hawaien. La tête encore dans les vapes, l'eau me ramenait peu à peu à la réalité. J'allais bientôt retrouver mon violon que je n'avais plus touché depuis deux mois et que j'avais reçu en première année au château dès mon arrivé. Mon violon qui, comme tous les autres instruments était marqué à l'or fin de mes initiales.
Une fois lavé, ou du moins, bien réveillé, je sortais de la salle de bain sans même me sécher, histoire de laisser à Keanu le soin de nettoyer toute l'eau qui s'écoulait de mes cheveux et du reste de mon corps pour enfin entrer dans ma chambre où, après un séchage en règle, je m'habillais convenablement pour le cour de musique. J'adorais cette matière même si cette année serait différente. Jenna Carter, notre ancienne prof vivait à présent à Seattle avec son mari, l'ancien prof d'économie et leur enfant. Ils avaient jugés préférable de s'éloigner du château pour élever sainement leur fils.

Cependant le nouveau professeur avait l'air d'être charmant. Je l'avais seulement croisé lors de mon arrivé il y a de ça quelque jour et ne m'avait pas fait une mauvaise impression. J'espérais vraiment qu'il soit à la hauteur de mes attentes et qu'il soit réellement sympathique, tout autant que Jenna avec qui je correspondais par mail ou via facebook.
Une fois vêtu de ma chemise verte et noir, d'un simple jean basique et de converse elles aussi noire, j'allumais la chaine hi-fi du salon et remontais le son au maximum avant de fermer la porte de la 1st room et d'y laisser un Keanu Lyalls énervé par l'eau sur le sol et le son de la musique au max, et, je descendais à vive allure les escaliers du château, traversais les nombreux couloirs sans même m'arrêter une seule seconde, arrivais dans la grande salle où je rejoignais Shereen, ma petite amie, Mia ma cousine, et Alessandra ma meilleure amie pour un petit déjeuner en règle. Mia et Alessandra n'assistaient pas au cour de musique ce matin, en même temps, nous n'étions pas forcés d'y aller. Après avoir ingurgiter un verre de jus d'orange et quelques tartines de confitures, je ne demandais pas mon reste et fonçais en direction de l'amphithéâtre, y entrais et voyais que rien ne changeait. L'amphithéâtre était toujours aussi désert. Il y avaient Lucinda Thurinor et Johanna Philopator installées en contrebas tandis qu'Oksana Lishchynska semblait être toute perdue dans cet amphi où elle était nouvelle.

C'était le premier cour de musique, je m'approchais de la demoiselle et m'installais près d'elle ; même si je n'étais pas son tuteur, elle pourrait me demander des conseils sur le cour de musique si l'envie lui en prenait. Je me retournais cependant pour voir si mon violon était resté à la même place, et oui, il se trouvait sur sa petite estrade en compagnie du violon d'Estrella Delfino Gonzales, ma petite soeur de coeur qu'il adorait. J'avais hâte de retoucher à mon violon, d'y jouer quelques airs. Je regardais à présent vers la harpe de Jenna Carter qui de tout temps symbolisait le bureau qui en soi n'existait pas. Assis, sur le tabouret se trouvait donc le désormais très convoité nouveau professeur de musique, Alekseï Kolima. Il semblait stressé, mais aussi amusé de commencer cette nouvelle année au château. En regardant Lucinda et Johanna pouffer de rire, j'étais sur d'une chose, c'est que le nouveau professeur de musique ne laisserait personne indifférent.

_________________


• SNOWED UNDER • There's a cold voice on the air
You've been looking everywhere
Someone to understand your hopes and fears
Well, I've thought about that for many long years •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Lishchynska
like crystal asteroids . ♥

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 25
Crédits. : Princess' @Bazzart

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Première Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 15:05

Oksana s'installa, posa son sac devant elle. Puis elle pensa : elle n'avait pas ramené d'instrument de musique à elle. Même pas d'Ukraine. Ou alors tous ses cartons n'étaient pas arrivés. Quoiqu'il en soit, elle posa ses affaires et s'apprêtait à se lever pour parler au professeur - très mignon d'ailleurs - pour lui expliquer sa situation. Mais bon, vu les consonances de son nom, il devait être russe ou autre nationalité de l'EX URSS. Ces conn*rds qui avaient rabaissé son pays pendant tellement d'année... Elle avait comme le sentiment que détail, bien que petit, causerait un certain problème à son adoration du cours.
Elle revint à elle et vit qu'un beau jeune homme s'était assis à ses côtés. Très grand, très beau, avec une prestance... Woahou quoi. Comme si il était un peu "le" gars qui dirigeait l'école. Elle pensait déjà l'avoir vu quelque part. Puis son nom lui revint. Michael Behr. Il était en 4ème année. Le genre de garçon adulé par tous, qui a toutes les filles à ses pieds, qui suit ses cours avec assiduité, qui est adoré par les professeurs, doué en tout. Il était certes adulé par tous, mais surement pas par Tom, le nouvel ami de Oksana. Tout le monde savait qu'il y avait un conflit entre eux deux, mais personne n'avait su lui expliquer sur quoi portait cette gueguerre. Mais bon, tout le monde ne pouvait pas s'entendre...
Chaleureuse et accueillante, beaucoup plus à l'aise qu'au début de la semaine, Oksana fit un grand sourire au jeune homme qui se tenait à ses côtés. Il était carré, plutôt sexy. Il devait venir du Sud. Son teint était plus ou moins hâlé, mais il avait cet air américain, ou du moins anglophone. Elle n'avait pas trop l'habitude de côtoyer les héritiers de cette partie du monde. Elle pouvait vous citer tous les princes et princesse Européens, mais ceux du reste du monde... Euh, non, pas vraiment. Quoiqu'il en soit, elle lui sourit et lui dit dans un anglais plus au moins correct (son accent défaillait encore beaucoup) ;

- Salut. Je suis Oksana.

Bon, d'accord. Elle était à l'aise, mais le temps d'un fraction de seconde, elle était un peu terrifiée face à ce mètre presque quatre-vingt dix dont elle attendait une réponse.
8h30, la sonnerie raisonna.

(HJ : Désolée, ce n'est pas très long, je suis un peu en manque d'inspiration...
EDIT : J'ai modifié : désolée de m'être trompée de nationalité, je suis encore un peu perdue ! :$)


Dernière édition par Oksana Lishchynska le Dim 3 Jan - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estrella Delfino Gonzales
admin ■ BANG BANG you shot me down.
avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 26
Crédits. : throes heart. + LJ.

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Deuxième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 15:14

Brrr. Brrr. Brr.
Un petit objet noir vibra trois fois et soudain, tomba par terre. Le bruit du choc réveilla en sursaut une petite tête brune aux longs cheveux en désordre. Allongée sur le ventre, la tête affalée sur l'oreiller, elle se releva brusquement et manqua de glisser de son lit, pourtant grand. Sans plus s'en préoccuper que ça, elle se jeta à la suite du Blackberry glissé par terre et le saisit pour lire le message qu'elle venait de recevoir, les fesses contre le vieux plancher de sa chambre.

" Tu t'es endormie, haha. J'ai gagné. Oublie pas, tu me dois une journée d'allégeance totale... Signé : D. "

Contrariée et amusée à la fois, elle jeta l'appareil dans les édredons de son lit en soupirant, un petit sourire aux lèvres. Elle était épuisée d'avoir tenté de veiller et elle avait encore perdu son pari face à son petit ami Deshawn. Mais qu'importe, elle était plus maligne que lui. Enfilant un grand pull, elle s'approcha du lit de sa meilleure amie, encore enfouie sous des montagnes de couettes. Elle se glissa avec elle dans le lit, histoire de bien l'emmerder. Et puis là, elle attrapa son I-pod avec lequel elle s'était endormie. Les écouteurs étaient d'ailleurs encore dans ses oreilles. Hop, ni vu ni connu elle sélectionna "Huddle Formation" et tourna le son à fond. Bon réveil, Amy... En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Estrella s'était enfuie en pyjama vers la salle à manger, craignant les représailles. Installée à table, c'est avec délectation qu'elle avait englouti un gigantesque cappuccino, deux croissants et beaucoup de confiture de fraise. En sortant de la salle presque vide (Deshawn ne l'avait bien sur pas laissée dormir jusqu'à l'heure du lever, quelle idée), elle attrapa une pomme et croisa dans les escaliers Amy qui descendait, habillée mais l'air de facheuse humeur. Bah, ça allait lui passer. En la croisant dans le grand escalier tout de marbre elle l'attrapa et lui déposa rapidement un bisou sur la joue. Elle ne lui en voudrait pas longtemps. Elle remonta ensuite quatre à quatre jusqu'à sa chambre. Aujourd'hui était un grand jour : elle avait enfin la salle de bain du haut ! Elle se précipita dedans et s'offrit une bonne douche chaude. Suivit de toute la préparation de tous les jours, une touche de maquillage, une couette haute pour ses longs cheveux, l'enfilage d'une tunique de coton blanche et bleue avec un simple jean cigarette de chez Levi's. Quelques bracelets, ses petites ballerines repetto et elle était prête. Consciente qu'elle allait tout de même attendre sa meilleure amie avant de descendre à l'amphi des arts musicaux, dont le son d'orgue venait de résonner dans les immenses couloirs du chateau, elle attrapa un vieux magasine qu'elle avait déja lu 4 ou 5 fois et s'installa sur le canapé.

Bientôt une tête blonde arriva dans la chambre et sans laisser à Estrella le temps de rien dire, fila dans la salle de bain. Elle en ressortit au bout de 5 minutes, remaquillée et un peu plus souriante. Sac sur l'épaule, les deux sortirent de leur grande chambre et fermèrent soigneusement derrières elles, balançant leur jeu de clés au fond de leurs sacs de cuir. Ce fut à peine quelques minutes plus tard qu'elles se pointèrent à la porte de l'amphi, ni à l'avance ni en retard. Estrella venait de réaliser que cette année, pour ce premier cours, elle ne reverrait pas Jenna Carter, cette prof pour qui elle avait tant d'admiration, mais un nouveau professeur inconnu de tous. Un peu excitée par cette idée, elle rentra joyeusement dans l'amphi la première et posa immédiatement ses yeux sur le prof.

* Oh. Ah oui, pas mal. Pas mal du tout.*

Un sourire radieux passa sur son visage tandis qu'elle continuait à fixer le prof, ne se rendant pas vraiment compte que c'était peu être un peu gênant pour lui. Puis elle se sentit tirée par le bras et se laissa entrainer jusqu'a sa place par Amy. Celle ci monta jusqu'a son piano et Estrella, remotivée, attrapa avec joie son violon qu'elle contempla longuement, ayant oublié les beautés de son instrument tant aimé. Elle leva alors les yeux, observant avec discrétion les gens présents. Elle remarqua Michael et faillit se lever pour aller lui dire bonjour comme il le fallait. Mais elle remarqua alors Oksana assise près de lui et resta à sa place, les sourcils légèrement froncés.

_________________

THESE GIRLS FALL LIKE DOMINOS,
DOMINOS, THESE GIRLS FALL LIKE
DOMINOS
AS SOON I LOVE HER IT'S
BEEN TOO LONG, AND I REALLY
LOVE BREAKING YOU HEART
THE SILVER APPLES WILL SHINE
ON I WAS WRONG THE HARDEST
LOVE HAS THE COLDEST END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arielle Reeser Tal
Et bien sur, je ne te souhaite pas d'être heureux.
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 26/08/2009
Crédits. : © LEAVESDEN

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Deuxième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 16:19

Arielle ne voulait pas y croire, c'étais le jour J. Ce jour qu'elle redoutait tant, car aujourd'hui se déroulait le cour de Musique. Oui Oui, le truc le plus ennuyant au monde. Ou on passe plus de trois quarts d'heure à essayer de déchiffrer une partition qui pour la jeune femme ressemblait plus à une chinois qu'a autre chose. Une vrai tyrannie. De plus, la prof de l'an dernier ne l'avais pas franchement marqué. Jenna c'est ca? Ouais bof, y'a mieux. Espérons que la prof, oui une femme, personne d'autre qu'une femme peut aimer une matière aussi nul, oui donc espérons que cette année sera meilleure. C'est en ne pouvant s'empêcher de souffler que la petite blonde se mit debout, en sortant péniblement de son lit, en se frottant la tête, tout à gardant les yeux à demi clos, elle se dirigea vers la salle de bain, histoire de prendre une bonne douche froide pour réveiller tout ca. En passant dans la miroir, elle constata avec frayeur les dégâts de cette nuit agitée sur son visage. En Effet, Arielle n'avait pas fermée l'œil de la nuit. Tellement de chose la tourmentée. Pour bien embêter Lilly, et pour bien sur la faire arriver en retard en cours, elle pris l'initiative de prendre un temps fou sous la douche. Muahaha, la guerre étais déclarée. Harlow quand à elle était déjà prête depuis longtemps, la blondinette pouvait alors rester calme.

Une fois la toilette terminée, elle opta pour un jean délavé et troué au niveau des genoux. Les jeans travaillés, Arielle adorait ça. Enfilant une tunique blanche, avec une ceinture en cuir pour marquer la taille, elle s'aperçut rapidement qu'elle devait quand même se dépêcher pour ne pas arriver en retard. C'est donc en quatrième vitesse qu'elle posa sur son visage une touche de make up, avala un pain au lait, et s'engouffra dans le couloirs ou déjà une foule de première année étaient complétement perdus. Qu'ils étaient bêtes ces premières années.

Accélérant le pas, montant le grand escalier principal, elle se retrouva très rapidement devant le grand amphithéâtre. Devant les potes de l'enfer ouais plutôt. Doucement, elle se penchant sur le coté pour regarder dans la commissure de la porte qui se trouvait déjà dans la salle. Pour chance il y avait Lucinda, Oksana et Johanna. Chouette Chouette. Mais en regardant de plus près elle vit aussi qu'il y avait cette peste d'Estrella. A vrai dire elle ne lui avait jamais parlé, mais elle défendait Tom, et lui pardonnait tout. Voila ce qui la mettait hors d'elle. En regardant d'un peu plus près toujours, sans se faire remarqué, elle s'apercu que Michael aussi était la. Lui non plus elle ne lui avait jamais parlé, pourtant il était très proche de Tom. Se remettant droite comme un i, pensant que la prof n'étais pas encore arrivée, elle rentra dans l'amphi, un grand sourire au lèvres et partis en direction des filles. Pour Oksana par exemple qui était son élève c'étais son premier cours de musique, elle allait enfin avoir un instrument. Génial ... Ironique bien sur.


- Salut les filles. Alors impatiente de commencer ce cours de musique? A coup sur on va se taper une vieille moche, fana d'accordéon.

Elle se mit à rire,et la soudainement, Arielle eut un sursaut en découvrant un prof mâle au devant de l'amphi. Ces yeux restèrent figés sur lui. Whoua. Non de dieu, qu'il étais beau ! Un homme?! Ici ?! Mais que se passait il dans la tête de Jenna et se THE QUEEN ? La blondinette n'en revenais pas. Bouche Bée, elle tourna le regard après un bref instant, et s'installa sans rien dire de plus, encore toute déboussolé par cette agréable surprise. Les cours de musiques allaient enfin être intéressant.

_________________
    Gagner le coeur de l'autre
    C'est ce perdre soit même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shereen S. Gylaeh

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 27
Crédits. : Obsession27

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Quatrième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 16:43

3h00, les yeux grand ouvert sur son plafond Shereen réfléchissais quoi qu'elle dormais a moitié tout en réfléchissant sa lui faisait du bien mais le sommeil ne lui venais pas. Elle était arrivé quand ici ? Hum .. Il y 'avais 2 jours et elle avais passé ces deux jours dans cet chambre mais le jour d'avant quelqu'un avais frappé a sa porte ne voulant pas ouvrir elle eu le délicat plaisir de voir passé sous la porte une petite enveloppe qu'elle avais ouvert avec presse. Etait ce son petit ami qui s'inquiétait ? Ou un de ses amis qui lui demandais d'ouvrir ? Non rien de tout ça juste un mot pour annoncé qu'elle devais se trouvé au cour de musique le lendemain matin aux heures habituelle de cours.

Shereen, était du genre a aimé les cours. La musique elle adorais ça mais autant dire que depuis qu'elle était revenus de son pays elle était un peu déboussolé avoir vu sa mère l'avais un peu désorienté et elle était un peu a bout de nerf et pour se faire pour ne pas qu'on s'appitoye sur son sort ou qu'on l'a regarde avec ses yeux bouffi rouge et tout le reste elle préférais reste cloitré dans cette chambre mais demain elle devrais sortir .. Les responsabilités l'y obligeais et c'est alors qu'elle verrais tout le monde espéront qu'il ne lui demande aucune explication. Quoi que plusieurs avais essayer de l'appeler et l'avais vu rentré dans le chateau elle avais dit qu'elle était fatigué et qu'elle les verrais le lendemain mais non elle avais préféré ne pas sortir.

Enfin bref, nous n'allons pas raconté sa vie pendant des lignes et des lignes, la jeune femmes ferma enfin les yeux pour quelques heures. Mais lorsqu'a l'heure prévu son réveil sonna elle marmona se maudissant de s'ètre endormis a une heure aussi tardive. Prenant son temps, elle se dirigea vers sa salle de bain personne n'était dans cette chambre a part elle, ses colocatrice n'était pas encore arrivé. Elle eu donc sa salle de bain tranquillement pour elle toute seule. Elle pris une bonne douche histoire de se réveiller impossible les grosses cernes sous ses yeux se voyais toujours. Elle se prépara a la va vite et quitta ces lieu.

Le chemin a l'amphithéatre n'était pas vraiment trés long elle avais juste a traversé quelques couloirs assez long je vous l'accorde. Mais en quelques minute elle se retrouva devant la porte. Elle regarda aux alentours, personne elle devais être la seul en retard .. Sa ne lui ressemblais pas du tout. Finalement a force de réfléchir et voyant le temps passé elle ouvrit la porte avec empressement dans un bruit sourd la porte claqua . Voyant quelques personne se retourner elle devint toute rouge, passé inaperçut c'était mort pour l'instant.

- Désolé, murmura t'elle sans insistance..

Elle rentra, ferma la porte tout doucement et pris une chaise aussi loin que possible souriant au gens qu'elle connaissais et qu'elle voyais de loin n'osant pas s'approcher d'eux. Au bout de quelques minute, elle posa enfin ses yeux sur le professeur .. Un HOMME, elle était choqué, plutôt beau gosse .. C'était assez bizard venant de cet ecole princière d'avoir un homme comme professeur enfin bref, elle s'asseya et attendit .. Le déluge peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorella Hess-Düringer

avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 21/12/2009
Age : 26
Crédits. : Acide Edulcoré (c) Piggy

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Deuxième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 16:56

Arghh ma tête. Pourquoi est-ce que ce stupide réveil est obligé de m’exploser les oreilles pour me prévenir qu’il est l’heure de me lever. Il pourrait pas plutôt me dire gentiment “Bonjour Lorella, il est temps d’émerger de tes beaux rêves et de te lever”. Non bien sur, il est obligé de gueuler un magnifique “DRIIIING DRIIING” dans mes oreilles. C’est bête un réveil quand même. Ce sont surtout les fabricants de réveils qui sont cons. Comment est-ce qu’ils veulent qu’on se lève de bonne humeur après un réveil pareil ?

Mais bon, je savais bien que je n’avais pas le choix. Il fallait que je me lève pour assister à ma première journée de cours. Si seulement je n’étais pas obligée de commencer directement les cours… Pourquoi est-ce qu’ils ne nous laissent pas nous reposer un peu pour cette première journée au chateau ? On est déjà tellement fatigués de notre long voyage en avion pour arriver jusqu’ici pour qu’en plus on soit obligés de se faire chier en classe pour la première journée…
La journée commençait à peine que j’étais déjà de mauvaise humeur. Magnifique…

C’est ainsi que finalement je me levai et je me dirigeai vers la salle de bain. La première chose à faire . Je fis couler l’eau à 40°C le temps de me déshabiller et puis je sautai dans ma douche. Rapidement, l’eau fit son effet et délia tous mes muscles engourdis par le sommeil et le long vol en avion d’hier. Quand je fus enfin douchée, je me dirigeai vers mon dressing pour tenter d’y trouver une tenue qui fut à mon goût. C’est là que je me rendis compte que toutes mes affaires étaient encore dans mes valises. Et merde… Il ne me manquait plus que ça. C’est déjà assez compliqué de trouver ce que je vais mettre quand mes affaires sont dans mon dressing, mais alors quand elles sont dans mes valises, c’est tout simplement impossible. Il était trop tard pour que je prenne le temps de défaire mes valises et de tout ranger. Il ne me restais donc plus qu’à prier pour trouver une tenue plus ou moins correcte du premier coup dans ma valise. Pas le temps pour les essayages en série ce jour-là. J’ouvris la plus grande de toutes mes valises et par un coup de chance inédit je tombai sur quelque chose de tout à fait correct. Des escarpins à talons noir, un slim blanc et un beau petit chemisier beige avec décolleté. Oufff… Le plus dur était passé. Je fonçai de nouveau dans la salle de bain pour me finir de me préparer en vitesse. Je n’avais pas la moindre idée du temps qu’il me restait avant que les cours ne commencent mais je sentais que j’avaus intérêt à me dépêcher. Par un quelconque miracle je parvins à être prête en vingt minutes. Tout n’était donc pas encore perdu.

Merdee… De nouveau. Je me rendis alors compte que je n’avais pas la moindre idée de mon horaire de la journée. Je priai pour ne pas commencer par une leçon d’équitation sinon j’étais bonne pour me suicider. J’étais tellement fatiguée la veille que je n’avais même pas pris la peine de demander mon emploi du temps au secretariat. Parfait… J’étais à présent certaine d’arriver en retard pour mon premier cours de l’année.

Il me fallut donc sortir en vitesse de ma chambre et courir jusqu’au secrétariat tout en faisant en sorte de ne pas me casser la figure avec mes escarpins. Complètement éssouflée j’arrivai chez la secrétaire et je lui demandai mon emploi du temps. Ouuff.. Je commençais par musique ce matin-là. Il me fallait donc courir jusqu’à la salle de musique qui se trouvait à l’opposé du chateau. Les couleurs étaient presque tous vides. Les élèves devaient déjà être dans leur classe. Je voulus regarder l’heure pour voir combien de temps il me restait mais je me rendis alors compte que j’avais aussi oublié de mettre ma montre ce matin. Quand une journée commence mal, elle ne peut que continuer mal.

Totalement éssouflée par ma longue course, j’arrivai enfin en classe de musique. Nouveau ouf de soulagement de la journée. Le cours n’avait pas encore commencé, les élèves discutaient entre eux en attendant le début du cours. Sur l’estrade, à la place où se trouvait avant Jenna Carter se tenait un beau jeune homme que je n’avais encore jamais vu au château. A son air sérieux et à la manière dont il regardait l’assemblée j’en conclus qu’il devait s’agir de notre nouveau professeur de musique. Espérons qu’il soit à la hauteur…

Vu que le cours n’avait pas l’air d’être sur le point de commencer, j’allai rejoindre Amalia qui était en train de discuter avec des amies à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathleen E. Winstead

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 02/01/2010
Crédits. : *

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Troisième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Dim 3 Jan - 18:20


Cathleen Winstead - 1st cour de l'année

    Pendant toutes les vacances d'été, je n'avais attendu qu'une chose. Une seule chose qui me redonnait le sourire à chaque fois que cela me traversait l'esprit. Je rêvais de me retrouver enfin à un cours de musique. Pas n'importe lequel. Le premier cours de musique de l'année. Il y avait toujours tout un tas de surprise lors de ce cours-ci. Les premiers années découvraient avec joie, l'instrument qui leur était désigné. En plus, cette année, le professeur changeait, ce qui valait son pesant de cacahuètes. Il fallait que ce soit un professeur génial, qui me donnerait envie d'aller en cours car la musique était tout pour moi et plus particulièrement le piano. Si je pouvais, je passerais ma vie à jouer du piano. Je me sentais tellement libre à pouvoir faire sortir des sons si mélodieux de cet instrument si majesteux. Le piano me ressemblait presque, en quelques sortes. Il était grand et beau, était destiné à être un instrument noble tout comme moi j'étais destinée à devenir une souveraine. Il pouvait paraître réellement intimidant à première vue, comme moi je pouvais paraitre froide et hautaine quand je le voulais et surtout quand c'était nécessaire. Seulement quand on accordait de l'importance à cet instrument, il pouvait faire ressortir ce qu'il avait de plus beau en lui. Et moi, je pouvais devenir une fille géniale et qui ne demandait que de l'attention après avoir traversé, ce que j'appelais, ma carapace. Oui, une carapace digne d'une tortue. Non, je ne transportais pas ma maison sur mon dos mais je me cachais. Je cachais ma sensibilité et des blessures qui avaient du mal à cicatriser au plus profond de moi pour ne pas que l'on ait pitié de moi ou qu'on me plaigne. Je n'avais pas le droit de me plaindre. J'avais toujours eu ce que beaucoup auraient voulu avoir. J'avais des gouvernantes qui se plier à chacun de mes caprices, des parents qui m'ignoraient certes, mais qui étaient les personnes les plus importantes de mon pays et puis j'avais mon chien Wifi que j'aimais polus que tout au monde. Enfin, avec mon piano bien sûr ... Les deux plus importantes choses pour moi avaient toujours été mon piano et mon chien ! Et oui, j'étais déjà une fille bizarre à l'époque.

    Bref, tout ça pour dire que ma journée commençait merveilleusement bien rien que de savoir que mon premier cours était musique. Je réfléchissais pendant un instant à comment serait ce nouveau professeur. L'année dernière cela avait été une femme, Mlle Carter qui avait été pendant 2 ans mon professeur préféré. D'une elle enseiganit ma matière préférée et puis, elle était adorable. Je pouvais parler pendant des heures avec elle à propos de musique, et surtout de piano. Nous avons d'ailleurs pas mal débattu pour savoir quel concerto était le plus intense ou cleui qui rendait le plus d'émotions. Je n'avais quelques fois pas l'impression que c'était mon professeur, mais plus une bonne amie avec qui je pouvais partager ma passion. Elle était réellement quelqu'un de bien et cela me fit beaucoup de peine quand elle nous annonça qu'elle partait à Seattle. Je lui avais offert tout un tas de petits présents, digne d'une vraie princesse et elle avait même verser quelques larmes. En plus, Seattle paraissait tellement loin quand elle l'avait prononcé. C'était aux Etats-Unis mais en plus, sur la côte Ouest. C'était même l'autre bout du monde en fait ! J'avais aussi verser deux-tros larmes, m'imaginant sur le coup un vieux professeur qui ne me comprendrait pas et qui serait rasoir et qui me dégouterait de ma passion. Mais je devais être positive. Je sentais que le vent avait tourné depuis l'année dernière et je savais au fond de moi que cette année en musique allait être aussi bien que l'année dernière voir meilleure. Mon professeur serait un passionné, tout comme moi et j'établierai de nouveau un lien spécial avec lui ou elle, au risque de paraitre une nouvelle fois comme la lèche-botte ou la chouchoute.

    Je brûlais d'impatience et d'excitation. Je me débattis dans mon lit (comme sur le gif plus haut) pour évacuer un peu d'excitation et pour éviter de ressembler à une hyper-active ou à une droguée en manque. Je partis de suite sous la douche. De bonne humeur, j'embeta ma meilleure amie mais aussi colocatoire Mackenzie en mettant la musique à fond et en chantant (certes, à tue tête et très faux) sous la douche. Quand Cathleen Winstead (c'est-à-dire moi) était de bonne humeur, elle le faisait savoir ! J'ouvris ma penderie et chercha un truc potable à enfiler. Je devais faire bonne impression à ce premier cours. Pas trop classique, genre nunuche-ringarde mais pas non plus trop décalée genre gothic-bizarre. Je devais paraitre simple mais classe, enfin moi quoi ! Je regardai attentivement ma penderie d'un oeil furtif afin de dénicher THE habits à mettre. En même temps j'avais tellement le choix, parmi tous ces tiroirs, et ces cintres ! Dur dur la vie de princesse ! D'un coup, je tournai la tête et vis une belle veste. Je sus de suite quoi mettre après l'avoir regarder ne serait-ce qu'un instant. Je pris un pantalon noir droit qui mettait en valeur mes jambes longues et fines et la veste et un débardeur. J'enfilai tout ça très vite, et me maquilla. Une touche de blush, de mascara, de fard à paupières et du gloss et le tour était joué. Je passa rapidement un coup de peigne dans mes cheveux que j'avais raidi la veille pour l'occassion et me regarda dans le miroir. J'étais prête. C'était un record, moins de quarante-cinq minutes pour me préparer !

    Je pris mon sac de cours et sortit de la chambre, n'attendant même pas Mack qui était encore dans le brouillard. Je respirai à fond tout en traversant les couloirs pour me diriger vers l'amphithéâtre. L'année allait enfin débuter, et ce, par le cours de musique. Je vis certains premiers années,s tressés et encore un peu perdus dans le couloir. Ca me faisait rire rien que de penser que je ressemblais à eux deux ans auparavant. Au fur et à mesure, que je me rapprochai de mon but, j'accelèrai sans le vouloir. J'avais hâte, vraiment hâte d'y être et de retrouver mon piano que j'avais laisser de côté pendant tout cet été. Du moins officiellement. J'y étais. La porte était devant moi. J'entendais déjà certaines conversations qui avaient lieu, ce qui signifiait que le cours n'avait pas encore commencé. Heureusement, d'ailleurs ! Je ne me voyais pas manqué le début. Je fis on entrée dans l'amphithéâtre et je fus impressionnée par le monde qu'il y avait déjà. Je n'étais pas la première d'arrivée et surement pas la dernière. Ils étaient tous en petit groupe à se parler et je m'éloigna instinctivement. Je me mis seule un peu à l'écart certes. Je voulais profiter de ce cours entièrement et ne pas être interrompue. Je m'installa et regarda enfin qui se tenait à la place de Mlle Carter. Surprise ! Il était encore mieux que dans mes pensées. Oui, il, car c'était un homme. J'avais un professeur de musique et pas une professeur. Il était d'ailleurs plutôt canon et avait l'air sympa. Il commençait à s'impatienter je le sentais, le cours allait bientôt commencer. Je m'asseya confortement dans ma chaise en attendant que le beau Apollon qui me servait de professeur ouvre la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Grace Miller
Admin ■ Where are you Superman ?
avatar

Messages : 620
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 28
Crédits. : Anne-C.

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Deuxième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Lun 4 Jan - 13:02

7h00: "Come on let me hold you, touch you, feel you
Always
Kiss you, taste you all night
Always

"

    Le réveil sonna au rythme des Blink 182, mon groupe préféré. J'avais vraiment du mal ce matin. J'ai éteind mon portable dès que j'ai entendu les premières paroles. Allongé sur le ventre et toujours les yeux fermé, j'continuais a chanter dans ma tete. J'avais vraiment du mal. Ca faisait des mois que je ne m'étais pas levé aussi tot de toute ma vie. D'habitude je rentrais a cette heure la, je me couchais a cette heure la. La, je devais ME LEVER. L'horreur ! J'allais pour me rendormir, mais en bougeant, bim bam boum, je me suis retrouvé par terre. J'ne sais pas comment j'ai réussi a faire ca, mais je me souviens avoir ouvert les yeux, j'étais par terre sur le dos et j'ai regardé le plafond. Pourtant mon lit est immense, mais la, je sais pas. J'ai pas l'habitude d'avoir autant de place. Je me suis levé et j'ai regardé autour de moi. Personne. Le bad. L'horreur. J'étais tout seul dans toute la chambre. Wahou. Très bien, j'me suis dirigé vers la chaine stéréo et mis a fond la musique. J'avais une folle envie de jouer de la guitare. Juste a coté, mon emploi du temps. Aujourd'hui 8h00: Musique. Génial ! Mais a ce qu'il parait ce n'est plus Jenna Carter. Dommage je l'aimais bien. J'espère que le nouveau prof sera aussi qu'elle. Bon j'regarde l'heure et la je vois : 7h35 ! Zut j'vais etre en retard. Direction : la douche !

    J'enfile ensuite un baggy, un t-shirt vert, mes chaussure DG et attrappe ma guitare. J'impose de jouer avec celle la. Je ne peux pas jouer avec les autres. Ca m'énerve. C'est le seul cours où je peux l'utiliser, alors au diable les critiques et le réglement. 7h55: Je dévalise les escaliers, cours dans les couloirs (bon ok, je cours mais genre en fait je marche vite, pas besoin de courir pour aller en cours quand meme !).
    J'arrive dans la salle et la je vois une brochette de gens que je connais: Michael, Lucinda, Johanna, Estrella, Cathleen, Lorella, Shereen...Mais j'appercois aussi une toute nouvelle. Je ne sais pas du tout qui c'est et tant pis. Mon regard croise celui d'Arielle aussi. J'ose meme pas aller lui parler. Après tout ce qui s'est passé entre nous j'avoue que je ne sais pas trop comment réagir. Alors je lui adresse un simple sourire et me retourne vite fait. Je vois alors un prof. UN MEC ! J'aurais espéré une femme mais bon. Je vois ma rangée où se dresse les guitares et me dirige la bas. Je suis tout seul. De toute facon pour jouer de la guitare je préfère etre seul. Mon coté solitaire ressort. Je regarde un peu la salle. Ma soeur n'est toujours pas arrivée. J'aurais peut etre du l'attendre, l'appeler ou aller la chercher quand meme. Bon, elle peut se débrouiller toute seule quand meme ! J'la laisse un peu tranquille !
    Ce que j'ai remarqué quand je suis arrivé et en observant aussi, c'est que toutes les filles fixaient le prof. Apparament elles devaient toute le trouver canon. Moi pas spécialement j'suis pas Gay, j'peux pas le dire. Mais j'avoue que ca m'a bien fait rire en les voyant toutes, baver sur le prof. C'était a mourire de rire. Du reste faut que je le dise a Danny. Je sors discrétement mon portable et envoie un texto a Danny pour lui dire. Réponse: ridicule. Je suis assez d'accord avec lui. J'espère que ma soeur ne me sortira pas une phrase dans le genre: putain il est hot le nouveau prof. Je trouve ca nul. La musique est importante. On vient en cours de musique parce qu'on aime la musique pas parce qu'on aime le prof. Enfin je dis ca mais ca aide quand meme ! Je sens que dans ce cours je vais m'éclater !

_________________
[list]




THE SATURDAY'S - EGO
And now you wanna pretend that you're a superstar
And now you want us to end what's taken you this far
Don't tell me that you've done as far as we go
You need to have a sit down with your ego
(C)UNKNOWN

[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet Daisy Grace Miller

avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 25
Crédits. : SATINE & OCTOBER (FT WILLA HOLLAND)

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Première Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Mer 6 Jan - 19:01

    Je porte une magnifique robe de mariée. Je me regarde dans le miroir. Mes cheveux pas coiffés tombe en cascade sur mes épaules. Mon maquillage de pseudo rockeuse contraste totalement avec le look BCBG de la robe. Karl Lagerfeld s’approche de moi. Et me dit sur un ton froid : « It’s your hour. » Je lance un regard dans le miroir, et me dirige là où je dois me diriger. Je tire un grand rideau noir, et une fille me pousse derrière le dos pour me dire d’avancer : la musique de Joan Jett retentit, les photographes sont en bloc devant le podium, les gens sont venus par milliers à ce défilé, et me voilà marchant d’une allure sûre sur le devant du podium, j’ai réalisé mon rêve, je défile en tant que mannequin pour la marque Chanel, et je porte la pièce maîtresse de la collection. J’arrive en bout de podium. Et là : ECLAT DE RIRE GENERAL ! What’s going on ? Je me mets à rougir légèrement ne comprenant ce que se passe. Et vois que je suis entièrement nue sur mes talons haut perchés. Où est passée ma robe ? La voix de Karl raisonne dans ma tête : « LOOSER. » « NULLE » La voix de ma mère m’agresse : « Nous t’avions bien dit de plutôt de diriger dans un avenir où tu deviendrai dirigeante d’Ecosse. » AHAHAHAHAH !

    MERDE.
    Quel cauchemar à la con. Je ne fais quasiment pas de mauvais rêve, mais quand j’en fais, l’adjectif « mauvais » n’est pas de trop dans l’expression. Je regarde mon réveil-matin :
    MERDE. MERDE. MERDE.
    Je saute de mon grand lit king-size, et court en vitesse dans la salle-de-bain : je me passe un coup d’eau sur le visage, me fais un petit bain de bouche, me lave les mains. (Hygiène oblige) Puis, je cours dans mon dressing. Que mettre ? Oh ! Et puis zut ! J’ai déjà 12 minutes de retard, ça craint ! J’y vais comme ça ! Je prends mon sac Chanel matelassé XL spécial cours, et sors en trombe de ma chambre. Qu’est ce que j’ai comme cours ? Je m’arrête en plein milieu du couloir, et sors mon emploi du temps. Musique. Merde. Le seul cour qui semblait être intéressant. Je suis dégoûtée. Arriver en retard en littérature ou en maths : OK ! C’est même carrément géniale de louper ne serai-ce que 4 minutes d’un cours ennuyeux sur Richardson. Mais musique quoi. Ca craint du boudin. Je tape un sprint. A côté de moi, Forrest Gump serait ridiculisé. La musique Eye of the tiger se lance dans ma tête. Je me croirai dans un clip. Je fais semblant qu’une caméra me suit. Oui. J’adore faire ça de temps à autres. Ecouter de la musique, et me croire dans un clip, ça dérange quelqu’un ? Non ! Super. Alors, je peux continuer mon petit footing en direction de mon cour alors …

    Je pousse la porte du grand amphithéâtre et me stoppe net. J’ai les joues rouges. Je suis complètement essoufflé. J’ai la sale impression que je vais tomber dans les pommes tellement je suis à côté de mes pompes. Le professeur est en train de parler. Les élèves l’écoutent avec attention. Un silence de mort plane. OUF ! Il semblerait qu’il ne m’ai pas vu. Je me mets à quatre pattes par terre, et me mets à trotter jusqu’à un endroit où je pourrais m’asseoir. Je me mets au tout dernier rang de l’amphithéâtre, là où il n’y a personne. Après tout, la solitude de me dérange pas, et surtout, au moins ici, je pourrais voir sans être vu… Je m’assois en vitesse. Et fait comme si de rien n’était. Et franchement, je suis trop forte. En retard de 16 minutes, et je ne me suis même pas fait gaulé. La musique de « We are the champion » se mets à raisonner dans ma tête. Les nanas sont toutes en train de fixer le prof avec leurs yeux de tigresse en chaleur, et les gars sont tous en train de souffler en regardant les nanas … Pathétique ! Je regarde plus attentivement le prof, puis hausse un sourcil en me disant qu’il était vraiment banal. Viril, certes. Mais vraiment banal. Son accent Russe me fila une poussé d’urticaire en deux-quatre-deux. Quelle horreur ! Si seulement il pouvait juste se contenter d’être ici en tant que porte-manteau, et éviter d’ouvrir la bouche se serait parfait. Certains devraient éviter d’ouvrir la bouche parfois : comme ces filles ultra-canon que je croise en soirée, et qui parle tel des sauvages venant des banlieues Françaises … Une horreur. Puis, je baisse mes yeux en direction de ma tenue. C’est une horreur : un sarouel noir immonde, des Converses basse noires et un tee-shirt rose pâle avec une écriture bleu pâle : « Gays are our friends » LA HONTE TOTALE. J’avais eu ce tee-shirt lors de la gay-pride New-Yorkaise l’an dernier. Et sincèrement, cette matinée m’aura fait tiré une sacrée leçon : « Dorénavant je ferais attention au pyjama que je porte … »

_________________

    La réalité est un cauchemar pour tout ceux qui rêvent. L’espoir fait vivre mais ceux qui vivent d’espoir meurent de faim. La vie c’est pas toujours comme on veut , c’est souvent comme on peut. Quand je m’occupe de mes oignons, j’ai envie de pleurer. N’y a-t-il que dans les crématoriums qu’on trouve de la chaleur humaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alekseï Kolima

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/07/2009
Crédits. : Nickel Fuego

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR:
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Mer 6 Jan - 22:20

Ca y est, tous les étudiants étaient enfin installés à leurs place, ayant tous retrouvés leurs instruments de musique. Je pouvais voir Michael Behr scruter les moindres détails de son violon voir si ce dernier n'avait subit aucun dommage durant l'été passé, en compagnie de mademoiselle Delfino Gonzales qui elle aussi cherchait à voir si son violon avait connu des dégâts estivaux. Arielle Reeser Tal, la princesse allemande restait dans son coin et fulminait devant son instrument de musique. Je pensais qu'elle aurait besoin de soutient cette année. Elle se trouvait en seconde année et il lui faudrait un peu plus de rigueur pour maitriser son instrument. J'avais appris par le directeur Quayle que la jeune femme était passé de justesse en seconde année car la musique était un véritable précipice dans sa moyenne annuelle. Oui, il lui faudrait du soutient pour qu'elle réussisse, et, si elle le désirait, elle pouvait compter sur moi et ses camarades. De toute façon, je ne permettrais pas que les gens échouent dans ma matière, cela ne pouvait pas être possible, en musique l'on ne peut pas s'avouer vaincu. Je continuais d'observer mes étudiants, surtout ces demoiselles qui riaient dans leurs coins et ne cessaient de m'observer. Elles rougissaient toutes en me voyant poser les yeux sur elles. Etait-ce un moyen pour elle de me déstabiliser ? Si cela était vrai, alors je me devais de ne pas leurs montrer qu'elles réussissaient à me rendre mal à l'aise.
Par chance, certaines ne me regardaient pas comme un vulgaire morceau de viande. C'était pour des gens comme eux que je faisais cour et ne me laissais pas intimider par d'autres.

"- Bonjour à toutes et à tous..." Dis-je avec un accent russe effroyable, espérant au même moment qu'avec le temps, il s'atténue voir disparaisse. "- ... mon nom est Alekseï Kolima..." Repris-je en écrivant mon nom sur un tableau noir imposant jouxté au grand orgue avec, à mon grand damn, une écriture tremblotante.
"- ... et je suis donc votre nouveau professeur de musique." Continuais-je, sachant pertinemment que ce que je venais de dire était probablement l'une des plus grandes évidences qui soit. Pourtant, évitant de rougir et regardant toujours les étudiants sans perdre mon sang froid, je me devais de poursuivre le cour qui à présent commençait réellement.

"- Comme vous le savez, votre ancien professeur de musique et moi-même, sommes en contact pour que je soi à-même d'être dans la prolongation de ce qu'elle vous a enseigné l'année dernière. Aussi, je suis pour vous, un inconnu, pourtant, sachez le, toute personne se trouvant en deuxième année, en troisième et en quatrième année ne m'est pas inconnue, bien au contraire. Je sais quels sont vos points forts et vos faiblesses. Cependant, je sais aussi que la tradition veut qu'ici, les premières années choisissent leurs instruments. Aussi je demanderai ..." Je ne pu finir de parler que la porte de l'amphithéâtre s'ouvrit en grand, laissant apparaitre une première année qui ne m'était pas inconnue. C'était bien sur Violet Grace Miller, la soeur du musicien virtuose Tom Grace Miller qui entrait avec déjà plus d'un quart d'heure de retard et qui se cachait, évitant de s'excuser, comble d'un manque de politesse ! " ... je demanderai aux premières années de descendre et d'observer les instruments de musique tenus par leurs camarades des trois autres années et de voir lesquels vous attirent."Repris-je, pendant que les première années descendaient et se mettaient près de moi pour observer les violons, les pianos, les saxophones, les guitares, flûtes, harpes et autres instruments. Cependant, Violet Grace Miller s'octroyait le droit de descendre elle aussi avec les autres, mais je ne la laisserai pas faire, bien au contraire.

"- Vous !" Dis-je en désignant la jeune écossaise. "- Oui vous ! Vous qui arrivez en retard, et ne vous excusez même pas. Je vous laisserai choisir votre instrument en dernier. Retournez vous assoir !" La jeune femme remontait dans le haut de l'amphi pour s'installer à sa place. "- Non Mademoiselle Grace Miller, vous retournez vous assoir, mais ici !" Dis-je en désignant une place juste en face du bureau au tout premier rang tout en bas de l'amphi, obligeant la demoiselle à redescendre les immenses gradins.
Ce n'était pas par humiliation que je le faisais, mais il fallait qu'elle apprenne la politesse et elle servirait d'exemple pour tout le monde car les prochains n'auraient pas de seconde chance, ce serait la porte immédiate pour eux. Non pas que je désire être horrible, détesté ou être tout simplement foncièrement mauvais, mais il fallait de la fermeté, de l'autorité. Je devais assoir mon autorité pour le premier cour. Ce conseil venait de Jenna Carter elle-même qui pourtant, était adorée des élèves, et je pense qu'il était très judicieux de le suivre.

"- Bon à présent que ces quelques formalités sont passées, passons à la distributions des instruments. Je donnais à chaque étudiant un papier où se trouvait un mot marqué à la plume de ma main. Pour Oksana Lyschchinska, ce mot était impétuosité. J'en donnais quand même un à Violet Daisy Grace Miller où la jeune femme pourrait y lire âme.
"- Mademoiselle Lyschchinska, vous tenez dans votre main ce papier, dites à l'ensemble de l'amphithéâtre le mot écrit sur ce papier, et ce à quoi ce mot vous fait penser. Si vous visualisez un instrument de musique grâce à ce mot, alors dites le, l'instrument pensé sera le votre cet année. Sinon, la description que vous nous ferez nous donnera peut-être une idée de l'instrument bon pour vous. Car sachez le, même si la plupart d'entre vous chers première année, sait jouer d'un instrument de musique, bien souvent, l'instrument incriminé vous à été forcé par vos parents, ici, vous le choisissez car il viendra de votre coeur, et vous ne ferez plus qu'un avec.
Prenons l'exemple de mademoiselle Delfino Gonzales. Mme Carter m'a dit que la demoiselle, oui, levez vous Mrs Delfino Gonzales, donc, comme elle me l'a dit, la jeune femme savait jouer du piano à la perfection, cependant, cette dernière qui n'avait jamais touché un violon de sa vie, s'y est risquée et à présent, semble épanouie. N'est-ce pas Mrs Delfino Gonzales ?"
Je regardais la princesse mexicaine en esquissant un petit sourire puis me retournais vers les premières années.

"- Alors Mrs Lyschchinska, ce mot ?" Dis-je, avec toujours cet accent russe tout en observant la première année avec un regard attendrit. C'était toujours touchant de voir une personne découvrir un instrument de musique dont elle ignorait tout auparavant. C'était tout simplement magique.

_________________


• WOULDN'T IT BE NICE • Wouldn't it be nice if we were older
Then we wouldn't have to wait so long
And wouldn't it be nice to live together
In the kind of world where we belong •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucinda N. Thurinor
    Lucinda - Je jure que si tu m'appelais

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 01/01/2010
Crédits. : (c) Mimi

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Troisième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Sam 9 Jan - 10:07

Lucinda Thurinor appréciait énormèment le cours de musique. La musique avait toujours été comme une passion pour elle bien qu'elle n'ait appris que le piano et la harpe chez elle. Quand elle arriva en première année, elle porta son interêt pour la guitare acoustique et la jolie demoiselle n'en fut guère déçue car elle apprenait plutôt vite. Aujourd'hui, elle avait un niveau similaire à ceux qui avait appris à y jouer depuis l'enfance et c'était un réel bonheur pour la belle. Lucy fixa un instant le professeur mais il ne manqua pas de le remarquer. Johanna n'arrêtait pas de lui donner des coups de coude pour qu'elle arrête de le regarder avec une telle insistance et cela faisait pas mal rire miss Thurinor. Elle se pencha vers son sac de cours et en sortit un cahier ainsi que sa troussé. Le professeur se mit à parler mais Lucy se souvint qu'elle n'avait pas pensé à aller chercher un instrument. Elle se leva alors et tenta de faire le moins de bruit possible... Cependant, c'était peine perdue car avec des talons, on ne risque pas d'être discrète. Monsieur Kolima se tourna vers elle et elle se força de sourire.

♣️ Excusez-moi, monsieur... Je viens juste récupèrer mon instrument, dit-elle avant de retourner s'asseoir comme si de rien était.

Alors qu'il écrivait au tableau, elle se retourna et fit signe aux gens qu'elle connaissait, c'est-à-dire tout le monde sauf Violet et Estrella. Bien évidemment, elle ne porta aucune attention à Shereen. Elles ne s'entendaient pas du tout et cela ne risquait pas de changer de si tôt. Elle pensa alors qu'elle avait fait signe à Michael et que la blonde lui taperait probablement encore une de ses crises devenues habituelles pour elle. Elle écouta le professeur se présenter et il n'y avait ien à ajouter du coup. Russe... c'est donc de Russie que lui vient ce doux accent slave. Elle croisa ses mains et l'écouta en faisant mine de le regarder. Elle regardait en sa direction mais elle pensait à autre chose en réalité. Vint alors le fameux discours habituel de chaque début d'année pour que les élèves de première année choisissent leur instrument. Ils se trouvèrent obligés de descendre auprès du professeur. Lucinda se rappela qu'elle avait détesté ce moment-là quand elle avait du choisir son instrument. Voir tous ces regards sur vous alors que vous connaissez à peine la moitié des gens dans cette foutue salle, ça avait été une épreuve pour elle. Maintenant, cela ne lui aurait plus rien fait parce qu'elle connaissait quasiment tout le monde même s'ils n'étaient pas tous ses amis. Elle repensa au sermont que le prof avait fait à Violet, la soeur de Tom visiblement. Lucinda se sentit alors reconnaissante envers la déesse Nephtys de lui avoir donné une meilleure amie aussi gentille qui lui avait évité le retard du premier cours. Lucy porta son attention vers Oksana, cette jeune fille si gentille que Michael lui avait présenté. Elle sentait de la timidité dans son regard et crut qu'elle allait défaillir à un moment. En tous les cas, Lucinda était prête à se lever au cas où elle tomberait. Elle attendait que Oksana dise le mot qu'elle avait. Elle se tourna vers Johanna et lui dit.

♣️ Cela devient de plus en plus dur chaque année. Je ne comprends pas sa manière de faire, choisir un instrument grâce à un mot. Et si ce mot ne nous correspond pas en réalité. Bref, je trouve son exercice loin d'être évident, pas toi ?

Le professeur lui assigna un regard menaçant alors elle décida de se taire. Bien évidemment, elle avait chuchoté cela à Johanna car cela en servait à rien de parler si le professeur entendait tout. Elle prit un crayon dans sa trousse et se mit à dessiner. On distinguait rapidement que ce dessin représentait Gizeh.

[HJ: Poste très nul, désolée à tous]

_________________
      Quand ma tête me dit
      Le contraire de mon coeur
      Quand mes mains se souviennent
      De ces moments si forts
      Et quand je me surprends
      A parler de toi
      Je n'ai qu'une envie
      Te garder près de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna I. Philopator
Tout sera stratagème...
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 26
Crédits. : Acide Edulcoré

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Troisième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Lun 11 Jan - 23:05

La musique était comme une drogue pour l'Egyptienne. D'ailleurs, elle savait même jouer du piano vu que depuis toute petite elle apprenait à en jouer. Elle savait donc son solfège et toutes les bases normales de la musique. Johanna regardait autour d'elle sentant la rougeur qui était montée à ses joues retomber doucement. Elle scrutait les visages des autres élèves qu'elle ne connaissait pas du tout vu que de toute façon, elle ne leur avait jamais parlé et eux non plus d'ailleurs. Quoi de mieux que d'être seule face à tous dans la vie je vous le demande ? Et bien même si vous n'êtes pas d'accord avec Johanna applique la règle du "On n'est jamais mieux servit que par soit même" et toc ! Elle re-fixa son regard vers le tableau n'écoutant que d'une oreille ce que le professeur lui disait. Que la vie était compliquée parfois pour la jolie Egyptienne. Sa bonne humeur du début de matinée était très largement passé vu que le mauvais temps avait pris la place du soleil et que surtout Lucy n'arrêtait pas de glousser.

Elle soupira. Quelles étaient loins les années d'insouciance auxquelles la reine d'Egypte ou plutôt future reine voudraient tellement revenir. Elle reporta son attention sur le professuer quand il nomma les nouveaux et les anciens bien entendu. Elle regardait autour d'elle simplement otu en écoutant son professeur. Elle faisait l'élève modèle comme à son habitude. Elle écoutait sa façon de faire. Un mot pour désigné un instrument ! Plutôt original comme idée. C'est vrai que c'était peu commun mais après tout ça méritait un peu d'attention. Pour toute réponse à son amie, elle lui fit un grand sourire qui voulait dire je ne comprend pas trop non plus mais après tout. Puis au bout de quelques secondes Johanna sortit un feuille et commença a griffoner des paroles de chasons qu'elle connaissaitg et d'autres qu'elle inventait comme cela. Les mots ne voulaient strictement rien dire mais ça faisait toujours le charme des écrits de la brune.

_________________

Vous vous prenez Monsieur pour un félin sauvage
Mais vous n'avez du lion que le soyeux pelage
Et vos crocs acérés de jeunes prédateurs
Nous inspire le rire plutôt que la frayeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana Lishchynska
like crystal asteroids . ♥

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 22/12/2009
Age : 25
Crédits. : Princess' @Bazzart

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Première Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Mer 13 Jan - 16:36

Oksana n'était pas une élève timide, au sens propre du terme. Mais sa haine envers les russes ne la mettait pas à l'aise dans ce cours. Plusieurs personnes l'entouraient désormais. Michael, Johanna et Lucinda un peu plus loin derrière.
La belle Ukrainienne ignorait tout d'un cours de musique collectif et ne se doutait pas un seul instant qu'il y avait tant d'élèves au château. L'amphi était quasiment plein, les derniers élèves s'installaient l'air penaud. Sans doutes étaient-ils habitués à arriver en retard...
Le cour débuta. Elle piocha le mot impétuosité. Et selon la façon d'enseigner du professeur face à elle, elle se mit à réfléchir à plusieurs instruments. La plupart lui était connus. Mais le prof répéta à quel point il était important de tenter quelque chose de nouveau. Elle pensa ainsi à un xylophone. Certes, cet instrument n'était pas nouveau - tout le monde a déjà touché un xylophone lorsqu'il était petit - mais l'emportement, cet impétuosité inscrit sur ce petit bout de papier fit penser à un xylophone.
Un peu peureuse, elle approcha et en saisit un, comme si c'était une mauvaise chose. Comme si elle avait fait le mauvais choix et que quelqu'un allait lui reprocher. Mais en fin de compte, elle regarda émerveillée ce nouvel instrument. Ces sons aigus, les petites touches et les baguettes la rendaient heureuse. Elle leva les yeux vers son professeur, qui semblait heureux de son choix. Il lui sourit et la haine pourtant encrée d'Oksana disparut en un clin d'œil. Elle murmura quelques mots ;

- C'est magique, en fait.

La musique classique était l'une des passions d'Oksana. Elle aimait certes toutes sortes de musique, mais affectionnait la classicisme de Mozart et Bach. Une des raisons pour laquelle elle faisait du piano depuis ses 6 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Behr
~MISUNDERSTOOD don't let me be~
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 24/06/2009
Age : 28
Crédits. : Nickel Fuego

Carte d'Identité Royale.
SCHOOL YEAR: Quatrième Année
RELATIONS:
MORE & MORE:

MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   Sam 16 Jan - 21:53

Je regardais Oksana qui siégeait, face au professeur et aux instruments de musique. Ils y en avaient de toutes sortes, des minuscules comme un simple triangle jusqu'au majestueux orgue derrière le prof. C'était tout simplement une profusion d'instrument qui s'amassaient, chaque début d'année lorsque les premiers années choisissaient leurs instruments. Oksana s'avança enfin, après que Mr Kolima lui ai demandé si elle avait enfin trouver. Elle continua de s'avancer avant de dire que le mot qu'elle avait reçu se trouvait être Impétuosité. Un mot difficile. Puis elle commença à définir ce mot étrange qui ne pouvait que lui rendre la tâche ardue. Pendant plusieurs minutes, le stress était à son comble. Quel instrument pouvait-elle avoir en tête. Serait-ce le bon ? Autant de questions qui chaque année stressaient tous les étudiants, qu'ils soient en premières surtout, mais aussi en secondes, troisièmes et quatrièmes années. Comme à chaque fois, on ne pouvait qu'être compatissant pour ces premières années qui se devaient de chercher leurs instruments. C'était une pure merveille cependant de les voir heureux et pleinement satisfait du choix de leurs instruments.

Je me rappelle la fois où j'étais à la place d'Oksana et que c'était à mon tour de faire un choix. Je n'aurai jamais pu penser que je deviendrais violoniste accompli, et pourtant, en une journée, en une heure de cours, en une minute et dans cette minute, une seconde puis un déclic, une visions, une seule sur cet instrument, ce violon et son archet, mon violon, mon archet. Je m'étais, à l'instar d'Oksana, avancer aussi vers cet instrument que j'avais caresser des doigts mais, contrairement à elle qui venait de choisir un xylophone et sans s'arrêter, en restant déterminée, j'avais hésiter. J'avais caresser l'instrument du bout des doigts avant de relever ma main puis, après une profonde inspiration, j'avais, des deux mains pris délicatement le violon et l'archet qui me tiendraient compagnie pour le restant de ma vie. Et j'étais devenu violoniste, tout comme Estrella deux ans après moi ou comme Oksana qui à présent serait xylophoniste. Le professeur regarda Oksana puis, lui souriant lui fit signe de s'installer dans l'amphithéâtre aux côtés d'autres étudiants en percussions. Elles y resterait pendant quatre ans, elle vit une place libre à côté d'un troisième année, s'y installa. Voila, ce fut pour tous les étudiants, ce que l'on appellerait à présent, Le Choix d'Oksana, tout comme il y avait Le Choix de Lucinda, Le Choix d'Arielle, Le Choix de Tom ou de Michael. C'était "Le Choix de ...". Tout le monde appelait la séance de choix d'instrument "Le Choix de ...". Puis vint le tour des autres premiers années pour qu'enfin, ne reste plus que seule, face aux instruments et aux professeurs, Violet, Violet la Rebelle, Violet Daisy Grace Miller, la petite soeur de Tom qui, à son tour arriverait dans le clan des gens qui choisissent et qui ont tous bien choisis.

Que je sache ou m'en souvienne, il n'y a jamais eu d'échec dans le choix des instruments. Il y avait eu Samara, une étudiante yéménite qui, quand j'étais en seconde année m'avait dit que son choix s'était porté sur le didgeridoo et qu'à présent, elle en raffolait. Tout le monde avait son instrument, et que l'on soit yéménite avec un instrument aborigène ou chinois avec un instrument tibétains, irlandais avec une guimbarde islandaise ou groenlandaise, oui, la musique était universelle et qu'importe les nationalités et les cultures. L'instrument que l'on recevait était notre choix, et notre choix était le symbole de cette universalité. Une merveille d'invention que Jenna Carter, notre ancien professeur avait compris, une merveille d'invention qu'Alekseï Kolima, notre nouveau professeur avait aussi compris. Mais à présent, c'était à Violet de choisir. Elle semblait réfléchir, douter, se décider.

_________________


• SNOWED UNDER • There's a cold voice on the air
You've been looking everywhere
Someone to understand your hopes and fears
Well, I've thought about that for many long years •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1st cour de l'année [Tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
1st cour de l'année [Tous]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée années [ TOUS LES MISTRALIENS ]
» INTRIGUE [Sept.] Discours de début d'année [Pour tous ]
» Bonne année à tous l
» debut d'année difficile pour Martelly
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROYAL-DESCENT ™ :: ••- HIGHLAND CASTLE :: Amphithéâtre des Arts Musicaux-
Sauter vers: